Quand bébé pleure

imagesca7sws5g.jpgIl n y a rien de plus stressant que les pleurs d'un enfant, surtout d'un nourrisson. Beaucoup de parents sont démunis face à ces cris percants.

Voila quelques conseils simples pour réagir au mieux à cette situation.

1/ Faites "le tour" de votre bébé:

Sa couche est-elle propre ? Est-ce l heure de manger, de dormir ? A t'il de la fievre ? A t'il chaud ou froid ? Ses vetements sont ils confortables et adaptés ?  Regarder avec votre doigts ( en fonction de son âge) si ses gencives sont gonflées ( peut-etre une dent ou plusieurs le font elles souffrir) .

Si c'est l'un de ces problémes, vous y remédiez simplement  et bébé reprendra sa petite vie calmement.

N oubliez pas que les larmes, les cris sont une façon de communiquer, pour votre bébé ou votre enfant quelque soit son âge, si les mots manquent pour s'expliquer.

2/ Vous avez tout verifié et votre enfant pleure toujours,

ECOUTEZ VOUS !!! Vous souhaitez le prendre dans vos bras pour le câliner, FAITES LE !

Câliner son enfant n'a rien à voir avec céder à un caprice !! Et non ce n'est pas parce que vous le prenez dans vous bras qu'il va en demander plus et toujours plus . Déculpabilisez. Votre enfant est petit , il a besoin d'etre rassuré. Dans votre ventre il entendez votre coeur battre, il ne souffrez ni du chaud ni du froid, ni de la faim ni de la soliture.

Hors du ventre il découvre il apprend, il s adapte. Alors si les bras, la chaleur du corps, prés des battements du coeur le rassurent pourquoi hésiter ?

Un petit calin lui apprendra que vous êtes là , prés de lui, à son écoute , cela va le rassurer, le faire grandir sereinement. Bercez le calmement, en faisant des petits "chuttttttttt" tout doux avec votre bouche, fredonner un air , peu importe le quel ...doucement ...Caresser lui le dos, la tête , tout contre vous.

3/ Si malgré tout cela bébé pleure encore, que vous êtes extenué, harrassé, au bord de la crise de nerf, une seule solution, vous mettre au calme.

66509500.gif

Avant de passer le seuil de tolérence,et éviter tout geste inapropprié , brusquerie, cris, secousse, et aprés avoir fait le tour du point1 et 2, déposez bébé dans son lit, avec son petit doudou s'il en a un, mettez le à l'aise, dites lui que vous le posez dans son lit parce que vous ne comprenez pas ce qu'il veut, et que vous allez réflechir au calme pour mieux revenir.

Préparez sa chambre comme d'habitude dans le calme, volet et porte fermés ou pas , veilleuse ou non, faite comme s'il ne pleurait pas et une fois bébé à l'abri, allez vous allonger ou vous relaxer devant la telé, boire un verre d'eau, grignoter, vous détendre.

Laissez vous à tous les deux 10 mn de "réfléxion".

10 minutes  peuvent paraitre trés longues quand votre bébé pleure mais cela va vous permettre à vous 2 de vous remettre de vos émotions et de pouvoir reprendre plus sereinement la suite. Votre enfant ne risque rien , vous avez fait ce qui était necessaire pour lui.

Il faut toujours savoir se menager pour être éfficace , sans culbabilité ni remords.

Au mieux votre enfant s'est endormi et il avait juste du mal à trouver le sommeil, au pire il pleure encore et vous êtes plus efficace pour interagir de nouveau.

J'ai parlé beaucoup de "bébé" , parce que c'est l'âge où l unique facon de partager va être sans mots, donc plus destabilisants, mais malgré tout cela va aussi aux plus grands qui ne trouvent pas encore de mots pour expliquer leur detresse, leur colère. Pour moi la méthode est la même.

imagescaubie35.jpg

Il a besoin d'etre rassuré , vous lui prouvez que vous étes là, le besoin de s'isoler face à l'incompréhension peut-être le meme.

Des mots rassurants, du temps pour réflechir et la situation se débloque plus facilement.

N'oubliez pas de demandez de l'aide, pédiatre, famille , amis pour souffler et comprendre.

Etre à l'ecoute de son enfant ne veut se renier, en tant qu'individu à part entiére.

Et puis si vous souhaitez vous un coup de main ou faire un break, un week end, quelques jours, n'hésitez pas , contactez moi

karine BOUGIER

petitepausebebe-fr-3.jpg